Se connaître

Féminité.

Homme intérieur : Laury ?

Laury: Oui ?

Homme intérieur: Ce n’est pas pour rien que je suis un homme, tu vois ?

Laury: Oui. C’est donc toi tout mon côté masculin. N’es-tu pas dans l’excès ?

Homme intérieur : Je prends la place que tu me donnes.

Laury: Hmm…

Homme intérieur : Tu gagnerais à laisser davantage exister ta part de féminité. Tu sais, cette part plus légère, fluide, souple, modulable. Telle un cours d’eau, elle coule, court et rejaillit. Telle une goutte, elle saute, danse et rebondit ; se confond aux autres et éclabousse. Elle scintille sous le soleil, elle reflète mille couleurs. Elle laisse transparaître sa profondeur et la clarté de son âme. Telle une graine, elle s’enracine pour mieux se révéler, pour mieux s’épanouir, pour mieux s’élever. Elle mêle ses branches à celles du soleil, elle rêve de toucher le ciel.

Laury: Dis m’en plus.

LauuV’ : Dans ce cas, suis-moi.

With LauuV’… (évidemment)


Version audio

 

Laisser un commentaire